On était… au Uride contest de Marseille

http://laroulette.eu/wp-content/uploads/2015/10/Photo09_6A1-1024x683.jpghttp://laroulette.eu/wp-content/uploads/2015/10/Photo09_6A1-1024x683.jpghttp://laroulette.eu/wp-content/uploads/2015/10/Photo09_6A1-1024x683.jpghttp://laroulette.eu/wp-content/uploads/2015/10/Photo09_6A1-1024x683.jpghttp://laroulette.eu/wp-content/uploads/2015/10/Photo09_6A1-1024x683.jpghttp://laroulette.eu/wp-content/uploads/2015/10/Photo09_6A1-1024x683.jpgOn était… au Uride contest de Marseille

 

Il fut un temps, entre la fin des années 90 et le début des années 2000, où la rampe était considérée comme la discipline reine sur les tous les contests. On en voyait partout, depuis le roller indoor de Bercy jusqu’aux X-Games. On l’apercevait même à la télévision française, pour des moments devenus mythiques, grâce notamment au plus célèbre de nos skaters, champion du monde auto-proclamé ( note de la rédaction, il a été, il y a 15 ans… ) reconverti depuis dans la télé réalité. Mais voila, ça, c’était avant. La rampe a aujourd’hui pratiquement disparu du paysage: on en compte difficilement une dizaine en France, et, il faut bien le reconnaître, le plus souvent elles sont désertées, si l’on excepte les jeunes amateurs de toboggans. Pourtant, le 18 juillet, un contest baptisé Uride , présenté comme “un vrai contest de big rampe”, s’est tenu à Marseille. Il n’en fallait pas plus pour attiser notre curiosité et pousser La Roulette à aller traîner ses roulements dans les parages…

At one time, between the end of 90’s and beginning of the new century, vert was the supreme discipline of all contests. We could see it everywhere, from the Bercy indoor contest to the X-Games. You could even see it on French national TV, in sequences now legendary, thanks to the most famous ever French blader, self proclaimed world champion ( editor’s note, he actually was one, 15 years ago… ) who’s now into real TV. But this was back in the day. Vert skating is now not anymore part of the landscape: you can hardly find 10 ramps in France, and, most of the time, you’ll see more kids using it as a giant slide than bladers shredding it. Nonetheless, on July 18th, a contest called Uride, marketed as a «  real vert ramp comp » took place in Marseille. As you bet, it aroused our curiosity, and led La Roulette to send Jean Pierre Patin dusting off his bearings there.

Nel Martin / Sans forcer / Easy

 

Le POMGE, un gachis à plus de 50 Millions d’euros

POMGE, a 50 million euros waste

Le contest avait donc lieu au Palais Omnisports de Marseille Grand-Est, POMGE pour les intimes, à l’initiative de deux gros bonnets de la scène marseillaise: Kevin Quintin, par le biais de sa nouvelle association Point 13 et Vince Isaac, fondateur de la célèbre marque de casques ALK13. Inauguré en grande pompe en décembre 2009, avec la présence de ministres et du maire de la ville, le Pomge, complexe géant comprenant une patinoire olympique et surtout un skatepark indoor de 3500m² abritant en son sein la plus grande rampe d’Europe, avait tous les arguments pour devenir un spot incontournable. Seulement, à Marseille, les choses se passent rarement comme elles devraient se passer, et plus de 5 ans après l’ouverture, on ne peut pas franchement parler d’une réussite.
Dès l’ouverture, la conception même du park a fait grincer pas mal de dents dans toutes les disciplines, à croire que personne n’avait été vraiment consulté. Pour un projet de cette envergure, avouez que c’est quand même un peu dommage ! Depuis, aucune évolution, aucun changement au niveau des modules, ni même de rénovation des parties qui commencent déjà à fatiguer. Ajoutez à cela une ambiance et une organisation loin d’être conviviales, puisqu’il est par exemple impossible de sortir pour aller manger un morceau à la cafétéria, ou même simplement pour prendre l’air quelques minutes quand il fait trop chaud à l’intérieur ( ce qui arrive souvent )  sans avoir à repasser par la caisse et payer les 5€ de l’entrée ! Il faut également bien choisir le moment où l’envie de skater vous prend, et croiser les doigts pour que le park soit ouvert (oubliez la journée). Abondent d’autres exemples et témoignages, malheureusement trop nombreux pour être énumérés ici.
Mais le résultat est là, le park est abandonné aux trottinettes, délaissé par les autres disciplines qui préfèrent toujours l’immortel Bowl du Prado. Tout ça finit par coûter très cher à la ville, et quand on pense à tout cet argent et à ce qu’on est capable de construire avec de tels moyens, difficile de ne pas parler de gâchis. Alors certes il y a bien eu Chris Haffey qui est venu y battre un record du monde, mais il n’y a eu ici aucune véritable compétition de roller de dimension internationale. Et très peu dans les autres sports d’ailleurs. La faute, en plus des éléments évoqués, à des tarifs de location pour les événements véritablement prohibitifs.

Contest was held at the Palais Omnisports de Marseille Grand-Est, aka POMGE, on the initiative of 2 big heads of Marseille’s scene : Kevin Quintin, through his new Point 13 association, and Vince Isaac, founder of the well known protective gear brand ALK13. Inaugurated with pomp and circumstance in December 2009, with ministers and city mayor attending, the POMGE, a giant complex including an olympic ice rink and a 3500 square meters skate park home of the biggest vert ramp in Europe, had it all to become a must-go place. However, Marseille has its own logics, and 5 years after the grand opening, you can’t really call it a success.
Doors just opened that the conception of the park made some teeth gnash in all disciplines, as if no one had been consulted. For a project this size, you can call it a shame ! Since then, nothing evolved or changed, and some ramps already feel a bit tired. Top it with a quite unfriendly ambiance and structure, it’s for instance forbidden to get out of the park to snack a bit at the cafeteria or to get fresh air for a few minutes ( Marseille is a hot city ! ) without stopping by the cash desk to pay a 5 euro entry fee again ! You must also select carefully your skating urge moments and cross fingers fo the park to be open ( forget day time ). There’s plenty of other things to say, actually too many to be told here.
But as a result, the park is abandoned to scooter kids, while other disciplines still prefer the legendary Prado’s bowl. It ends up costing a lot to the city, and when you think about what’s possible to build with so much money, it’s hard not to call it a mess. Chris Haffey actually came here to break a world record, but no other international dimension blading event has been organized there. Neither for other disciplines. Fault being, other than on already mentioned reasons,  on prohibitive rental costs.

Kevin Quintin / Sans forcer / Easy

 

Quads, Cozmo et Frontflip…

Mais pour ce Uride contest, organisé au milieu de l’été, période creuse pour un park indoor, surtout à Marseille, les organisateurs avaient réussi a obtenir gracieusement le skatepark. Sans quoi il n’aurait sûrement jamais vu le jour.
En plus de la rampe, un autre contest était  prévu  dans le bowl et c’est donc une petite trentaine de skaters, principalement des régionaux, accompagnés de quelques voyageurs comme Po Rouge, qui ont pris part aux deux catégories, plus et moins de 16 ans, le tout ambiancé par DJ Kaled en personne aux platines ! (le champion du monde de rollersoccer hein, pas le DJ producteur américain)
Chez les plus jeunes, pas vraiment de surprise, c’est encore une fois le petit Jean, qu’on avait déjà vu a l’oeuvre au contest de Lunel, qui remporte le bowl et la rampe, continuant de régner sans partage sur toutes les compétitions auquel il prend part, rappelant une nouvelle fois la comète Julien Cudot en son temps. On notera quand même le faible nombre de participants dans cette catégorie, qui montre que la nouvelle génération marseillaise se fait encore attendre.
A l’opposé, dans la catégorie plus de 16 ans, l’ancienne génération a bien répondu présent, on a en effet rarement vu une telle concentration de Quads  et de roues Cozmo au même endroit en 2015 ! Et la liste des participants rappelle elle aussi une époque ou les magazines papiers existaient encore: Lamine Fathi, Nel Martin ou encore Toto Ghali pour ne citer qu’eux ; qui font que cette catégorie avait plutôt des allures de plus de 30 ans !

However, for this Uride contest, scheduled in the middle of summer, an off-peak period for an indoor park, especially in Marseille, the staff managed to get the park for free. There probably wouldn’t have been an event otherwise.
On top of the vert, another contest was scheduled in the bowl, and about 30 bladers, mainly locals, backed by a few travelers such as Po Rouge, took part in the 2 events, split between under and over 16, while being ambianced by DJ Kaled himself behind the turntable ! ( the roller soccer world champion, not the american DJ & producer 😉 )
Amongst youngsters, to no one’s surprise, it’s small Jean, whom we’ve already seen at the Lunel contest, who won both bowl and vert, reigning on all contests he’s entering, reminding the Julien Cudot comet. We note there was few bladers in this category, showing that the new Marseille’s generation is yet to come.
On the other hand, in the over 16 category, the old schoolers answered the call, provoking the highest concentration rate of quad skates and Cozmo wheels in a given space of the whole 2015 year ! The entrants list also recalled paper printed magazines days : Lamine Fathi, Nel Martin or Toto Ghali to name a few, giving this category an over 30 rather than over 16 flavor!

Photo06_3A

Rambo / Sans forcer / Easy

 

Pendant que Rambo, une autre figure emblématique de la scène marseillaise dont on vous parlera prochainement, envoie ses célèbres frontflips sur l’aire de street, on commence le contest de Bowl. Quatre poules sont formées, et ça s’envoie dans tous les sens, mais quand on parle de bowl, c’est un peu comme avec les allemands en football,  à la fin, c’est toujours Kevin Quintin qui l’emporte.
Ensuite, place au clou de journée, le contest sur la fameuse rampe de 20m de long, avec un canyon au milieu , et fermée par un demi bowl. Et là c’est  Nel Martin, en ramp rider confirmé,  qui fait le show, qui s’envole plus haut que tout le monde et qui s’impose logiquement. Il est suivi de près par Toto sur ces quads, qui montre qu’il a encore de beaux restes, avec des Mac Twist largement au dessus du coping de cette rampe de 4 mètres de haut.

Une fois la remise des prix effectuée, tout ce beau monde s’est donné rendez vous du coté de la plage, pour se décrasser et pour se raconter des souvenirs d’un autre temps autour d’un barbecue et de quelques verres, clôturant ainsi cette première édition du Uride contest. On espère que cette initiative ne restera pas isolée, car c’est forcément une bonne idée de vouloir faire bouger les choses dans ce skatepark du Pomge qui mérite un meilleur sort, et par la même occasion redonner peut être un peu de souffle à une discipline qui se meurt à petit feu depuis une dizaine d’années, alors qu’elle fait pourtant partie de notre patrimoine.
On se souvient tous de cette sensation folle lors de notre premier drop sur ces colosses de bois ou de métal, du pied posé sur le coping en regardant plus bas, beaucoup plus bas, puis de ce petit moment d’hésitation où l’on sent le vide nous aspirer, on serre le dos et on plonge… Et là, le cœur s’arrête, et on comprend bien qu’on y est en sentant une accélération vertigineuse dans tout notre corps, tout en voyant déjà arriver face à nous ce mur, cette vague gigantesque qu’il va falloir remonter. On survit, puis nous prend l’envie irrésistible de recommencer aussitôt !

Bref, pour les plus jeunes qui ne connaissent pas encore ce grand frisson, dépêchez vous d’essayer avant qu’il n’y ait plus de big rampe en France !

While Rambo, another Marseille icon we’ll talk about soon in La Roulette, throws in his famous front flips everywhere on the street course, the bowl comp starts. Four heats are composed, lines are drawn everywhere, but when we talk about bowl skating, it’s a bit like with German and football, in the end, it’s always Kevin Quintin who wins.
Then comes the highlight of the day, the contest on the 20 meters wide vert ramp, which also features a canyon and an half bowl ending. Nel Martin, as a senior ramp rider he is, delivers a real showtime, flying higher than anyone else, and takes the victory home. He’s followed closely by Toto on his quad skates, showing everyone he still has skills with Mac Twists way above the coping on this mega vert ramp.

After the prize giving, everybody joined by the sea to relax and tell tales from another time around a barbecue and a few drinks, closing this way the first edition of the Uride contest. We hope this initiative won’t be a one shot, as it’s for sure a good idea to get things moving in this POMGE skatepark which deserves a better use, and for this discipline slowly dying for ten years while it’s a part of blading estate.
We all remember this crazy feeling of our first drop on these wood and metal monsters, one foot set on the coping while looking down, way downer; of this hesitating moment when you feel the abyss taking you, when you contract your back muscles and dive… Then, your heart stops, and you realize you’re doing it when you feel this dizzying speeding in your whole body, and see right after this wall in front of you, this gigantic wave you’ll have to ride up. You survive, and feels then an urge to do it again !

To the youngsters who don’t know this thrill yet, hurry up to try while we still have vert ramps in France !

Photo03_0A

Toto Ghali / Sans forcer / Easy

 

JPP

 

Author Description

Jean-Pierre Patin

Poste: Attaquant, 54 selections en équipe de France de Curve, 278 sessions au Bowlympique de Marseille (184 Souls)

No comments yet.

Join the Conversation