Numéro 7: Néou Men

 

Il fut une époque bénie pour nombre d’entre nous, où, en supplément des diverses turpitudes de l’adolescence, nous guettions l’arrivée (systématiquement en retard ) chez le marchand de journaux du dernier Crazy Roller. Nous ne bénéficions certes pas de l’instantanéité désormais offerte par nos petits écrans connectés au monde, mais le medium papier nous ouvre maintenant les portes d’un luxe nostalgique dans lequel on peut se replonger avec délice. Un personnage revient régulièrement au cours de ces plongées, et avec lui des images qui semblent figées dans le temps, tant elles ont pu nous marquer à leur première vue, au point que l’on devait parfois passer un quart d’heure à comprendre ce qu’on avait devant les yeux. Néou Men était un visionnaire, un précurseur et il est sans aucun doute l’un des skaters qui aura le plus influencé le roller en France.

 

 

Si ses débuts suivent un parcours de banlieusard assez classique pour l’époque (quad, passage au inline, squattage de Bercy), ses qualités de patineur associées à un peu de goût pour la chose écrite l’amènent à devenir l’un des principaux fournisseurs de contenu du magazine parisien, et à commencer à attirer les sponsors. Si le street est le grand amour de Neou, il se montrera pourtant assez insaisissable, s’essayant aussi à la rampe ou au fitness, en disparaissant parfois pendant de long mois. Un passage sur un tour USD/Salomon lui permit néanmoins de rentrer chez Kizer, et de partir en voyage 4 mois entre Canada et Etats-Unis pour filmer un profil qu’il montera de ses propres mains pour la bien nommée vidéo Kizer The Outsiders. Cette part va retourner le cerveau de pas mal de monde, avec en tête Brian Shima et Dustin Latimer. Si Shima s’attaqua à l’un des plus fameux wall-ride de l’histoire à Montreal, c’est bien Néou qui lui ouvrit la voie, et son choix d’obstacles sera aussi une source d’inspiration pour ce cher Dustin.

 

 

Car si son omniprésence dans Crazy Roller était d’abord liée à sa proximité géographique, il sut néanmoins sortir du lot de par sa créativité. Citons par exemple ce FISE où il débarqua avec des patins de fitness, à fond la caisse, traçant d’immenses wall-rides et prenant le rail avec des patins dépourvus de soulplate, à une époque où le monde ne jurait que par l’anti-rocker. Si à l’époque il pouvait passer pour un original, lorsque l’on regarde aujourd’hui comment le roller a évolué, force est de constater que le bonhomme était simplement très en avance sur son temps.

 

Ce qui fait la force de Néou, c’est que son skating a toujours été en phase avec sa vision du roller. Il ne se laissait pas influencer, il suivait son chemin, explorait des possibles. Le roller a toujours été pour lui un moyen de s’exprimer, d’essayer de nouvelles choses. Le trick n’était pas le but en soi, c’était plus la beauté du mouvement, du geste, le sens de la ligne. Comme il l’a lui même dit dans une interview : “Le but, la maîtrise parfaite, c’est de te balader et dès que tu vois un spot tu fais un truc dessus. Tu ne fais que passer”. Oui Néou est un peu poète sur les bords, mais quand il roule, et bien ça ressemble aussi à de la poésie.

 

Décidé cependant à montrer qu’il n’avait pas forcément besoin d’avoir des patins différents pour qu’on le remarque, il donna absolument tout lors de l’IMYTA La Défense en 2003, depuis un rock disaster ao top soul spatial sur le rail de l’arène, jusqu’à une tentative stellaire de disaster top soul sur le final spot, qui lui fit malheureusement faire un crochet par la case hôpital.

 

Et puis Néou a disparu. Comme il se trouvait un peu spécial, il a tenté sa chance dans les forces spéciales. On ne l’a plus revu ensuite sur des roulettes. Le bruit court qu’il fait désormais de l’escalade. Un autre moyen de tracer sa voie. Mais son empreinte est restée. Il aura ainsi été le premier français à obtenir un pro model de roller, un USD Grycon qui est aujourd’hui une vraie pièce de collection tant elle est rare. Au final, il n’aura eu qu’une seule vraie part dans une vidéo, mais tous ceux qui ont eu la chance de le voir évoluer sont unanimes: Néou Men est un super héros !

 

 

 

Les autres membres du classement:

Numéro 8: Julien Cudot
Numéro 9: Taïg Khris
Numéro 10: Roman Abrate
Numéro 11: Guillaume Le Gentil
Numéro 12: Clément Boucau
Numéros 13: Toto Ghali – Kevin Quintin
Numéro 14: Allan Beaulieu
Numéro 15: Thierry Lallemand
Numéro 16: Jeremy Jimenez
Numéro 17: Nicolas Auroux
Numéro 18: Victor Legrand
Numéro 19: Williams Cerlo
Numéro 20 : Cyril Daniel

Author Description

Jean-Pierre Patin

Poste: Attaquant, 54 selections en équipe de France de Curve, 278 sessions au Bowlympique de Marseille (184 Souls)

There are 2 comments. Add yours

  1. 28th April 2020 | mien says: Reply
    totally agree!: un super héros!
  2. 29th April 2020 | Bellini says: Reply
    Neou men était stupéfiant

Join the Conversation